Au moment de larguer les amarres, il y a toujours sur le quai un ami ou un passant pour nous demander si rien n'a été oublié et que tout a été chargé...

Pré-requis

Pour démarrer, nous avons bien sûr téléchargé la dernière version 1.0 (alpha) de Salamanca à l'adresse :

http://salamanca.codeplex.com/Release/ProjectReleases.aspx?ReleaseId=24562

Suivant le manuel d'installation, nous avons d'abord vérifié que notre équipement contient déjà Visual Studio 2008 SP1 dont la version d'évaluation de l'édition Professionnal est téléchargeable à l'adresse :

http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?familyid=83C3A1EC-ED72-4A79-8961-25635DB0192B&displaylang=fr

Nous avons ensuite téléchargé et installé les Guidance Automation Extensions (GAX) à l'adresse :

http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?familyid=DF79C099-4753-4A59-91E3-5020D9714E4E

Comme nous souhaitons utiliser les facilités offertes par le Data Access Application Block, nous avons aussi téléchargé Enterprise Library 4.1 à l'adresse :

http://www.microsoft.com/Downloads/details.aspx?familyid=1643758B-2986-47F7-B529-3E41584B6CE5

Nous utiliserons également une base de données SQL Server 2008 Express disponible avec l'outil SQL Server 2008 Management Studio Express à l'adresse :

http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?displaylang=fr&FamilyID=7522a683-4cb2-454e-b908-e805e9bd4e28

L'application Salamanca

Nous voilà parés pour monter à bord de Salamanca. Notre périple commence par la création de notre application eProject dans notre environnement de développement Visual Studio.

Salamanca Application 

Nous respectons ensuite (presque) les conventions de nommage de mise en majuscule de notre langage préféré C# dans la définition du nom de domaine de l'application.

Salamanca Application Information  

Explorateur de solutions

Nous obtenons ainsi une solution Visual Studio constituée du projet Eproject.Model de type Bibliothèque de classes qui nous permettra de modéliser les concepts métier de notre application et de générer l'ensemble du code associé :

  • classes des entités métier
  • classes de mapping objet-relationnel (DataMappers)
  • scripts SQL de création des tables et procédures stockées de la base de données

Afin d'avoir les provisions nécessaires à notre voyage, nous ajoutons dés maintenant à la solution Visual Studio les projets pour chaque composant à fabriquer. Notre application Salamanca est alors composée de :

  1. Eproject.Model de type Bibliothèque de classes pour la modélisation et la génération des entités métier
  2. Eproject.Sql de type Projet de base de données pour la création et maintenance des scripts SQL
  3. Eproject.Tests de type Projet de test pour la création et l'exécution des tests unitaires
  4. Eproject.Activities de type Bibliothèque de classes pour le codage des activités métier
  5. Eproject.Web de type Application Web ASP.NET contenant l'implémentation web des activités ainsi que la définition de la présentation à travers :
    • une page maître
    • un thème ASP.NET
    • les ressources de localisation
  6. Eproject.Setup de type Projet d'installation Web pour le déploiement de l'application

Structure de base Subversion

Nous ajoutons l'arborescence des fichiers créés à partir de cette structure de base dans notre gestionnaire de versions (Subversion) qui sert de référentiel pour l'ensemble de nos codes sources.

Nous voilà munis d'un équipement bien outillé et d'un bel horizon devant nous.

Sun behind cloud

Lors de notre prochaine escale, vous verrez comment nous tirons profit du bon vent que nous amène la modélisation des entités et la génération du code associé.

Tâchons de garder le cap !